Cinq Fédérations professionnelles s’allient stratégiquement avec CESI pour développer l’apprentissage et la promotion de leurs métiers

Au lendemain de la réforme impulsée par la « Loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel » qui confie le pilotage de l’apprentissage aux branches professionnelles, cinq Fédérations Professionnelles : UIMM La Fabrique de l’Avenir (Union des Industries et Métiers de la Métallurgie), FFB (Fédération Française du Bâtiment), FNTP (Fédération Nationale des Travaux Publics), FFIE (Fédération Française des Intégrateurs Electriciens) et Syntec Numérique ont fait le choix d’intégrer la gouvernance de CESI, réseau de campus d’enseignement supérieur et de formation professionnelle et d’en assumer pleinement le pilotage.

Cette alliance stratégique, non exclusive de partenariats existants ou à venir avec d’autres acteurs de l’enseignement supérieur, a pour objectif de répondre aux besoins des entreprises en matière de compétences industrielles et technologiques liées aux enjeux de demain. CESI devient un outil de production et d’innovation au service des entreprises et renforce sa position de leader de l’apprentissage dans le supérieur.

La loi Avenir : une réforme systémique et radicale dont l’apprentissage devient une priorité absolue

Simplification des contrats d’apprentissage, transfert du pilotage des régions vers les branches professionnelles, facilitation des conditions d’ouverture de CFA (Centre de Formation des Apprentis), la réforme de la formation professionnelle et de l’apprentissage de 2018 impose aux grands acteurs de l’enseignement supérieur et aux entreprises de repenser leurs liens afin de répondre aux enjeux de mutualisation (formations, certifications professionnelles, recherche, développement à l’international, investissements, ressources…). L’objectif : les préparer à mieux répondre aux besoins en nouveaux métiers et compétences et accroitre le nombre d’apprentis.

En France, huit entreprises sur dix disent éprouver des difficultés à trouver un profil adéquat et six sur dix estiment leur croissance bridée par le manque de talents[1]. Selon la Ministre du travail, la première bataille des entreprises est celle des compétences. L’apprentissage, souvent considéré comme une voie secondaire à la voie initiale, devient du fait de cette réforme, une voie d’excellence.

Convaincues que cette réforme oblige les organismes de formation et les grandes écoles à réviser leur stratégie, à rechercher des alliances et à revoir leur modèle économique, les cinq Fédérations Professionnelles et CESI partagent la même vision de la réforme et de ses conséquences et, en se rapprochant, engageront ensemble une réflexion stratégique autour du développement des compétences et de l’apprentissage.

Une nouvelle gouvernance pour CESI

Leader de l’apprentissage dans le Supérieur et conscient de ces enjeux, CESI opère sa transformation rapidement. Dès avril 2019, CESI crée son CFA national pour mettre en œuvre sa propre offre en apprentissage et a, en parallèle, souhaité une évolution de sa gouvernance en proposant les 16 sièges de son Conseil d’Administration aux cinq Fédérations Professionnelles suivantes :

Le 5 mars 2020, le Conseil d’Administration a élu les membres de son bureau pour trois ans :

Cette recomposition du Conseil d’Administration de l’association CESI s’opère en même temps que la création de nouvelles instances. Aux côtés d’un nouveau Conseil d’Administration composé de représentants de Fédérations Professionnelles et d’entreprises adhérentes, deux nouvelles instances sont créées : un Conseil de Perfectionnement associant des observatoires paritaires de branches et un Conseil d’Orientation Stratégique et de la Raison d’Etre (COSRE), paritaire et garant des valeurs de CESI. Laurent MAHIEU, Président sortant CFDT Cadres, commente : « Ce Conseil associera les Fédérations Professionnelles et les Organisations Syndicales de l’encadrement, représentatives au niveau interprofessionnel, ayant exprimé leur volonté dans une Manifestation d’Intérêt d’accompagner et d’orienter le développement de CESI ».

Une complémentarité des réseaux de formation et un potentiel de synergies sur la recherche, les certifications et les plateformes technologiques

Les valeurs historiques à CESI, de promotion sociale, d’excellence et d’innovation pédagogique sont également reconnues par les cinq Fédérations Professionnelles. Ce rapprochement découle d’une logique interindustrielle et d’une volonté partagée de collaboration sur l’ensemble des territoires en France. Les Fédérations Professionnelles pourront ainsi s’appuyer, en complémentarité et en partenariat avec leurs appareils de formation internes, en France comme à l’international, sur les écoles de CESI pour la promotion de leurs métiers, le développement de nouvelles compétences et d’offres de formation, l’essor de l’apprentissage et la création de certifications professionnelles.

L’alliance stratégique, vue par CESI et ses partenaires

Pierre CHASSEGUET, Président de CESI :

 Je remercie sincèrement ces nouveaux Administrateurs, issus directement des entreprises ou des Fédérations Professionnelles, qui partagent avec CESI les mêmes valeurs de promotion sociale, d’excellence et d’innovation pédagogique. Ils auront désormais la responsabilité du développement et du devenir de CESI, avec tous ses collaborateurs. »

Pour Vincent COHAS, Directeur Général de CESI :

« La réforme est l’opportunité pour CESI de réinterroger ses fondamentaux et sa vision stratégique. Face aux enjeux des entreprises, au niveau local, national ou international, et aux révolutions technologiques et numériques, CESI a choisi de devenir un outil au service des branches pour relever les challenges des années à venir ».

Pour Philippe DARMAYAN, Président de l’UIMM La Fabrique de l’Avenir :

« Membre fondateur du CESI en 1958, l’UIMM La Fabrique de l’Avenir se réjouit de compléter son appareil de formation constitué des Pôles formation UIMM avec un acteur majeur de l’enseignement supérieur et de l’alternance, CESI, qui dispose d’une offre de formation en propre (56 diplômes et titres), constituant ainsi une logique de continuum du CAP à l’ingénieur.

L’UIMM La Fabrique de l’Avenir a également pour ambition de maintenir voire de développer les partenariats avec les écoles d’ingénieurs et des universités dans le cadre des ITII (Institut des Techniques d’ingénieurs de l’Industrie) (9000 ingénieurs en formation par apprentissage et formation continue en 2019). Pour atteindre l’objectif de +50% d’alternants dans la branche de la métallurgie, l’UIMM La Fabrique de l’Avenir compte mobiliser l’ensemble des établissements et réseaux de formation susceptibles de contribuer à former 75 000 alternants d’ici fin 2023. »

Pour Jacques CHANUT, Président de la FFB :

« La FFB se réjouit d’intégrer CESI pour une gouvernance renouvelée. En effet, cette école forme dans des domaines divers et fondamentaux pour le secteur, une partie des ingénieurs. Ils peuvent ainsi rejoindre les entreprises, PME comme grands groupes du bâtiment. Nous appelons de nos vœux le développement d’une logique de complémentarité et d’alliance avec les écoles qui forment déjà plus de 5 000 ingénieurs génie civil ».

Pour Bruno CAVAGNÉ, Président de la FNTP :

« La FNTP se réjouit de rejoindre CESI. Ce partenariat entre CESI et la FNTP s’inscrit, d’une part, dans l’engagement de la FNTP d’augmenter son nombre d’apprentis de 50 % en 5 ans pour atteindre 12 000 apprentis et, d’autre part, de développer les partenariats avec les écoles d’ingénieurs formant aux métiers des Travaux Publics. La FNTP et ses centres de formation initiale et continue proposent aux jeunes des filières de formation complète du CAP au diplôme d’ingénieur, ainsi que des spécialisations post diplôme d’ingénieurs. »

Pour Emmanuel GRAVIER, Président de la FFIE :

« La FFIE est heureuse de rejoindre la gouvernance renouvelée de CESI. Les entreprises d’installation électrique ont d’importants besoins en compétences, pour intégrer les systèmes électriques et énergétiques qui seront la clé des bâtiments performants de demain, neufs ou rénovés.

Par son réseau en régions, la qualité de son enseignement et de sa recherche, l’enthousiasme de ses milliers d’étudiants, CESI apporte aux entreprises de la FFIE, PME et grands groupes présents sur tout le territoire, des réponses adaptées à la problématique de recrutement d’ingénieurs et de techniciens, dans un contexte de transformation numérique de leurs métiers. »

Pour Godefroy de BENTZMANN, Président de Syntec Numérique :

« Syntec Numérique est fier de rejoindre aujourd’hui le Conseil d’administration de CESI, qui contribue à la promotion des métiers du numérique. Notre mobilisation conjointe, avec les organisations professionnelles de l’UIMM, de la FFB, de la FNTP et de la FFIE, tout comme au sein de l’association Talents du Numérique que nous avons co-fondée, permettra de renforcer l’accès à nos métiers par l’alternance et notamment par l’apprentissage. Les caractéristiques du secteur numérique ainsi que ses perspectives de développement nécessitent des formations spécifiques, opérationnelles et diversifiées tant au niveau de leur contenu que de leurs modalités d’accès. Et c’est un enjeu central puisqu’il s’agit de métiers d’avenir avec de forts besoins en recrutement ! ».

[1] Selon le sondage « Attirer les talents dans les PME et les ETI » mené par Bpifrance Le Lab auprès de 2 000 dirigeants de PME et d’ETI, 2017.


A propos de CESI
Réseau de campus d’enseignement supérieur et de formation professionnelle, CESI poursuit sa mission sociétale en permettant à des étudiants, alternants et salariés de devenir acteurs des transformations des entreprises et de la société, grâce à ses Écoles d’Ingénieurs, son École Supérieure de l’Alternance, son École de Formation des Managers et son activité de Certification. CESI, c’est la culture de l’excellence, de la promotion sociale et de la diversité. Pionnier en France dans les méthodes de pédagogie active et tourné vers l’innovation et les technologies, CESI opère dans tous les secteurs d’activités et forme aux métiers et compétences de demain dans l’industrie et les services, le bâtiment et la ville du futur. Il mène, par ailleurs, des activités de recherche dans son Laboratoire d’Innovation Numérique (LINEACT CESI).
En 2019, ce sont plus de 24 000 apprenants qui ont rejoint les 25 campus présents sur l’ensemble du territoire français. CESI, c’est également 56 diplômes et titres ; 11 Mastère Spécialisé® comprenant 23 parcours d’excellence ; 10 000 entreprises partenaires ; 113,5 M€ de CA; 1 000 collaborateurs salariés ; 2 800 intervenants experts, un réseau de 76 000 diplômés. Implanté également en Espagne, en Algérie et au Cameroun, CESI développe plus largement des grands projets d’éducation pour le compte d’institutions internationales. Membre d’HESAM Université, cofondateur de l’Institut de la réindustrialisation et de l’Institut InnovENT‐E, CESI participe également au débat public en publiant chaque année l’Observatoire Social de l’Entreprise.

A propos de l’UIMM La Fabrique de l’Avenir
L’UIMM La Fabrique de L’Avenir représente 42 000 entreprises industrielles de la métallurgie et de la transformation des métaux, de la mécanique, de l’automobile, de la construction navale, de l’aéronautique, du spatial et du ferroviaire, de l’électrique et de l’électronique, du nucléaire et des équipements ménagers. L’UIMM La Fabrique de L’Avenir s’appuie sur un réseau de 59 chambres syndicales territoriales et 10 fédérations professionnelles. Pilote du premier réseau privé en matière de formation technique et industrielle, l’UIMM La Fabrique de L’Avenir accompagne au plus près de leurs besoins l’ensemble des entreprises industrielles dans la recherche des compétences nécessaires à leur développement.

A propos de la FFB
La Fédération Française du Bâtiment (FFB) est forte de 50 000 adhérents, dont 35 000 de taille artisanale. Ces entreprises réalisent les 2/3 des 140* milliards d’euros HT du chiffre d’affaires et emploient les 2/3 des 1 104 000* salariés du secteur. Déclarée officiellement 1ère organisation patronale représentative des employeurs du bâtiment, pour toutes les tailles d’entreprise, la FFB défend en toute indépendance les intérêts collectifs de l’ensemble de la branche (*chiffres 2018). www.ffbatiment.fr ou @FFBatiment

A propos de la FNTP
La Fédération Nationale des Travaux Publics (FNTP) représente les 8 000 entreprises de Travaux Publics de toutes tailles, spécialités ou régions. Ce sont ces entreprises qui construisent et entretiennent les infrastructures, qui participent à la compétitivité, la cohésion territoriale et la transition énergétique de notre pays. LA FNTP s’appuie sur son réseau de FRTP et de ses syndicats de spécialités. La FNTP a réalisé en 2019 un contrat d’études prospectives dans le cadre du Plan d’Investissement dans les Compétences (PIC) qui pointe en particulier les besoins accrus en recrutement de jeunes professionnels de toutes spécialités et de tous niveaux dans les Travaux Publics. Plus de 18 000 personnes seront à former à l’horizon 2025.

A propos de la FFIE
La Fédération Française des Intégrateurs Electriciens – FFIE représente 50% du secteur de l’intégration de solutions électriques, avec 5.500 entreprises,100000 actifs générant plus de 15Mds € de CA. Elle remplit une mission de représentation, de défense et de promotion des entreprises affiliées, à l’échelon national et européen.

A propos de Syntec Numérique
Syntec Numérique est le syndicat professionnel des entreprises de services du numérique (ESN), des éditeurs de logiciels et des sociétés de conseil en technologies. Il regroupe plus de 2 000 entreprises adhérentes qui réalisent 80% du chiffre d’affaires total du secteur (plus de 56 Md€ de chiffre d’affaires, 510 000 employés dans le secteur). Il compte 30 grands groupes, 120 ETI, 1 000 PME, 850 startups et TPE ; 11 Délégations régionales et 20 membres collectifs (pôles de compétitivité, associations et clusters).
Présidé par Godefroy de Bentzmann depuis juin 2016, Syntec Numérique contribue à la croissance du secteur et à la transformation numérique de notre pays à travers la promotion des nouveaux usages du numérique, le soutien à l’emploi et à la formation, l’accompagnement de ses adhérents dans leur développement et la défense des intérêts de la profession.
Pour en savoir plus : www.syntec-numerique.fr

Contacts Presse

Amandine Mouillet – amouillet@cesi.fr – Tél. : 06 61 29 78 64
Stéphanie Masson, Agence Madame Monsieur – smasson@madamemonsieur.agency – Tél. : 06 84 65 17 34

Journée Portes Ouvertes Journée Portes Ouvertes Journée Portes Ouvertes
Journée Portes Ouvertes

Information COVID-19

Suite aux annonces du gouvernement, l'ensemble des campus CESI sont désormais fermés.

La continuité pédagogique est assurée à 100% pour nos 3 écoles : CESI École d’Ingénieurs, CESI École Supérieure de l’Alternance et CESI École de Formation des Managers.

Pour toute question, contactez notre école au 0 800 054 568.