Actualités Publié le

Claire, élève ingénieure, a pris la route de l’Europ’Raid – richesses culturelles

Le 30 juillet dernier, Claire, étudiante en 4e année du cycle ingénieur sur le campus d’Arras, s’est lancée avec deux amies d’enfance dans l’aventure de l’Europ’Raid.

L’Europ’Raid

Tour culturel et solidaire au travers de 20 pays, l’Europ’Raid est revenu cette année pour sa septième édition, mettant la célèbre Peugeot 205 à l’honneur. En effet, par équipages de trois participants, les candidats de toutes nationalités préparent et décorent une Peugeot 205, qui leur permettra de parcourir près de 10 000 kilomètres en 22 jours.

Ayant pour objectif de promouvoir l’accès à la scolarité pour tous, les participants devront récolter avant départ 70 kilogrammes de matériel scolaire, qu’ils auront pour mission de distribuer dans les écoles isolées de différents pays au travers de multiples étapes, nommées les actions solidaires.

préparation du véhicule pour l'europ'raid

L’aventure de Claire

Ainsi, Claire et ses deux amies ont rejoint cette année plus de 800 autres participants répartis en 280 équipages pour prendre part au défi sportif, humain, et humanitaire qui les a conduites entre autres en Bosnie Herzégovine, en Albanie, en Macédoine et en Bulgarie, en faisant étape dans 12 capitales et en traversant une centaine de sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Sans assistance, à l’aide d’une balise, d’un GPS et d’un carnet de bord, les jeunes filles ont parcouru 10 000 kilomètres, soit 400 kilomètres par jour. Cette aventure leur a permis de vivre de riches échanges culturels, notamment avec les populations locales de chaque pays traversé. Chaque fin de journée était rythmée par une soirée en bivouac, au bord de mer, dans les montagnes, ou encore à côté d’un lac… De multiples occasions pour vivre les temps forts de l’aventure. Mêlant échanges et découvertes, Claire et ses amies ont découvert la culture locale des pays autour de repas traditionnels, ou encore de spectacles typiques.

« Après 24 jours d’aventure, le premier sentiment est le bonheur de retrouver une douche chaude, des toilettes, un matelas douillet, notre confort et notre sommeil.

Mais l’euphorie de l’aventure nous fait un vide, on troque les journées remplies et les bivouacs festifs à nos heures d’études et notre maison calme !

On réalise alors qu’on a vécu une incroyable expérience sur tous les plans ! Les découvertes, les paysages, les journées sportives, les rencontres, les partages ne pourront décrire ce qu’on a vécu pendant ces 3 semaines. On revient des étoiles pleins les yeux et des souvenirs pleins la tête !

Les photos suivantes décriront parfaitement notre voyage et le périple que nous avons vécu à trois entre copines, et également les rencontres que nous avons pu faire !

Encore un grand merci à tous ceux qui nous ont soutenu ! Sans vous, rien n’aurait été possible ! » nous précise Claire.

claire élève ingénieure